Sélectionner une page

« Un changement climatique imprévu et violent à l’échelle mondiale entraîne à travers toute la planète de gigantesques ravages. » Vous connaissez sans doute ce film ou du moins le titre vous évoque vaguement quelque chose : Le jour d’après.

D’une certaine manière, nous venons de le vivre, deux mois, sans mettre le nez dehors, sans voir nos proches, deux mois d’inquiétudes, de doutes, de peur, d’angoisse. Beaucoup de mots pour décrire ce choc et ce mal être ressenti par la majorité d’entre nous.

Enfin, le tant attendu premier jour du dé-confinement, mot inconnu par mon correcteur d’orthographe. Nous en avions rêvé, nous nous imaginions célébrer dans un grand rassemblement cette première sortie sans attestation depuis le mois de mars. Non ! Ce ne sera pas une grande fête.

Voici une entrée en matière peu glorieuse et enjouée, me direz-vous ? Oui mais ! Nous nous sommes préparés.

Cette crise, nous impose de revoir notre organisation du travail, notre relationnel et notre stratégie de communication.

L’impact de cette période, nous plonge dans une nostalgie de l’avant. Un questionnement sur l’après et comment notre mode de vie et notre communication va évoluer ? Pour combien de temps ?

Les entreprises fraîchement aseptisées s’interrogent sur la posture et le ton à employer.

Nous vous conseillons ces mots : deux noms : empathie et authenticité — deux verbes : rassurer et préparer.

Pour nous éclairer, une étude intitulée « Ce que le public attend des marques face à la crise du Covid-19 » réalisée par l’organisme Kantar, nous oriente sur les éléments de langage à employer.

25 000 personnes ont été interrogées, nous avons retenu les chiffres suivants :

Qu’attendent les consommateurs des marques ?

81% s’occuper de la santé de leurs salariés

72% mettre en place un système de travail flexible

67% parler de l’utilité de la marque dans la nouvelle vie quotidienne

62% informer des efforts pour faire face à la situation

59% adopter un ton rassurant

46% communiquer sur les valeurs de la marque

Les salariés, les consommateurs, les clients attendent désormais de l’authenticité et seront probablement sévères avec les entreprises opportunistes.

Nous préconisons la méthodologie suivante :

  1. Rétablissez la confiance, en écoutant vraiment vos clients
  2. Incarnez réellement vos valeurs, prouvez-le et démontrez-le dans vos actes
  3. Communiquez en interne auprès de vos collaborateurs et en externe auprès de vos clients, partenaires et ambassadeurs
  4. Adaptez vos messages au contexte, ne sur-jouez pas la positive attitude
  5. Délivrez un message clair, authentique et rassurant
  6. Préparez un plan d’action pour la prise de parole
  7. Publiez régulièrement
  8. Utilisez le digital : les réseaux sociaux pour relayer vos messages, les rendez-vous en ligne pour garder le contact, la messagerie instantané pour entretenir votre relation client, la visio-conférence pour proposer des réunions business, les webinaires pour organiser de la formation en ligne.

Dans ce contexte, il nous apparaît plus nécessaire que jamais de mesurer notre prise de parole et d’être en cohérence avec le contexte.

Nous restons convaincus que les rapports humains et le contact demeurent essentiels à la création de toutes connexions relationnelles mais en attendant, nous nous adaptons, les échanges continuent avec le support des outils connectés.

Comme Stephan Hawkins le formulait : « L’intelligence c’est la faculté de s’adapter au changement ».

Nous conclurons avec ces mots : deux noms : agilité et résilience deux verbes : adapter et concevoir

MC’COM . Céline Lévigne . celine.levigne@mc-com.fr . 04 87 77 18 01